Accueil
Home > Sécuriser son investissement

Sécuriser son investissement

L’investissement immobilier impose de se garantir contre certains risques (incendie, dégâts des eaux, responsabilité civile, etc).

Il faut savoir également s’assurer contre les autres imprévus locatifs (carence du locataire par exemple). C’est aussi l’occasion de réexaminer sa prévoyance (décès, invalidité, incapacité de travail, perte d’emploi, etc).

Mais la première prudence reste d’adapter son projet à sa capacité d’investissement.

  • Les assurances immobilières

    Posséder un patrimoine immobilier nécessite de souscrire des assurances couvrant certains risques, qui diffèrent selon que l’on soit propriétaire occupant (résidence principale ou secondaire) ou propriétaire bailleur (bien locatif).

    Le locataire est responsable des dommages qu’il peut causer à l’immeuble pendant le temps de la location et devra donc réparer les dégâts occasionnés. La loi l’oblige, dans la majorité des cas, à s’assurer pour prendre en charge ces risques : c’est la garantie « risques locatifs ».

    Du point de vue de l’investisseur, l’assurance « propriétaire non occupant » n’est pas obligatoire mais particulièrement recommandée. En effet, elle garantit ce qui n’est pas couvert par l’assurance du locataire, soit parce que celui-ci n’a pas souscrit l’assurance adaptée ou n’en a pas payé les primes,  soit tout simplement parce qu’il n’y a pas de locataire au moment du sinistre.  

  • Les assurances recommandées

    Au-delà de ce qui est nécessaire pour protéger son  bien, il est souvent pertinent en matière d’investissement immobilier de compléter sa protection par une assurance contre la carence locative et/ou les loyers impayés.

    Cette assurance peut être souscrite individuellement ou être proposée dans le cadre d’un projet locatif « clés-en-main ». N’hésitez pas à aborder ces points avec votre expert patrimonial.

  • La prévoyance

    Souscrire un prêt immobilier est l’occasion de compléter sa prévoyance au moyen de l’assurance de prêt.

    L’assurance de prêt peut couvrir non seulement le risque de décès et d’incapacité totale, mais aussi l’invalidité et les interruptions temporaires de travail. C’est un élément essentiel lorsqu’il s’agit de financer sa résidence principale, c’est aussi un aspect très important lorsqu’on effectue un investissement locatif, pour compléter sa prévoyance et protéger au mieux sa famille.

    Se limiter à la couverture minimale n’est pas nécessairement le bon choix. Il peut être prudent de compléter l’assurance-crédit par une garantie perte d’emploi lorsqu’on finance sa résidence principale par exemple, ou d’y ajouter une assurance « Garantie des Accidentes de la Vie » (G.A.V.) pour se prémunir des conséquences d’un accident domestique. 

    N’hésitez pas à faire un point complet de votre prévoyance à l’occasion de votre prochain rendez-vous avec votre Conseiller

  • La capacité d’investissement

    Le meilleur moyen de sécuriser un investissement immobilier reste à la capacité à faire face aux imprévus grâce à son épargne et/ou ses revenus. 

    Lors du montage de l’opération, veillez à ne pas investir la totalité de votre patrimoine disponible dans votre projet. N’hésitez pas à recourir au crédit, et adaptez le montant de celui-ci à vos capacités de remboursement, notamment pour prévoir une absence temporaire de revenus.